L’assemblée générale des PDLL 2012 à Clefs

FROID MOI, JAMAIS !!!

Malgré une météo peu prometteuse, nous étions loin de nous imaginer si nombreux à Clefs(49) ce 4 février. Puisque 80 adhérents étaient présents à notre assemblée générale de l’ASF des Pays de la Loire. Il faut dire que tout avait été mis en œuvre par notre chère Présidente pour que cette AG se déroule dans de bonnes conditions, et sur un week-end complet de surcroit.

Car en effet, c’est aux alentours de 14h30 que nous vîmes arriver les premiers adhérents dans la salle communale de Clefs. C’est devant un café que s’échange les « salut, ça va ! », « tiens, tu es là ! », « embrassades », « poignée de mains » et « tout le train-train ». Fort de reconnaitre que nous nous connaissons tous, il fallu bien entamer ce dont à quoi cette journée était destinée : la réunion.

C’est vers 16h que le bureau pris place sur l’estrade, face à une assemblée des plus déterminée. Je ne vais pas vous énumérer ce qui c’est dit lors de cette réunion, car je ne voudrais pas piquer le travail de notre secrétaire (c’est vrai quoi, à chacun son boulot !). Néanmoins Véronique ne m’en voudra pas si je divulgue quelques points qui m’ont parus importants. Notamment celui d’un projet bien avancé, dans l’organisation d’un Inter en 2013 pour la région des PDLL.

Par ailleurs, des âmes charitables s’affairaient à confectionner des crêpes pendant que nous écoutions attentivement les actions de notre association, sa Coop, son site, son bilan, ses projets puis les questions diverses.

Une fois notre réunion achevée, nous nous rassemblons devant l’apéritif offert par l’ASF où les commentaires vont bon train. Certains en profiteront pour régulariser leur adhésion annuelle, tandis que d’autres prendront celle-ci pour la première fois. Et oui la (grande) famille de l’ASF des Pays de la Loire semble s’agrandir pour 2012. La Coop rencontrera un franc succès aussi, grâce aux talents inégalés de Tatavette dans le domaine du prêt-à-porter. Enfin voilà, tout le monde causes, tout le monde boit, sans se soucier de l’apparition des premiers flocons !!!

Nous passerons à table à un moment de la soirée où les heures n’ont plus trop d’importance. Chacun avaient apportés de quoi se restaurer ainsi que ces boissons pouvant (soit disant…) nuire gravement à notre santé. Cette soirée ne pouvait se passer sans musique et effectivement nous avions repérés ce mec qui est venu installer discrètement son matos en fin de journée. Et là, ça se déchaine (je ne citerai pas de noms) mais certains s’en sont donnés à cœur joie… et jusqu’au bout de la nuit. C’est à quatre heure du matin que notre DJ préférera replier ses platines (et je le comprends) car il devait regagner Cholet sous quinze centimètre de neige. Alors on a chantés en cœur, au pied de cette machine qui sert abondement cette boisson moussante fort appréciée. Difficile d’évaluer notre état d’ébriété et à voir double, puisque l’endroit était déjà tenu et convoité par des jumeaux notoires.

Des hébergements étaient proposés en gîtes, à l’hôtel où en toile. Très honnêtement il y eu peu de volontaires pour le dernier mode de couchage !!! Tout ce petit monde repartira à son rythme dans la matinée, en fonction des contraintes de la circulation.

Satisfait d’avoir rencontré un tel engouement de la part de chacun d’entre nous, Stéphanie et le bureau sauront d’avis à renouveler notre assemblée sur un week-end. Alors l’année prochaine, on vous promet pas l’Elefantentreffen ni les Pinguinos. Mais si vous avez envie de dépaysement, rejoignez nous ! Signé, Le Gros Marcel

























Dernière mise à jour le 15-09-2016